Accueil

Chers amis, chers membres de l’Association,

L’année 2022 s’achève, et avec elle, espérons-le, les épreuves que traverse le pays de nos racines. Je suis sûr que je rejoins le sentiment de tous en associant notre Collège à la douleur, mais aussi à la détermination et au courage de nos sœurs et frères d’Arménie et d’Artsakh.

Cette volonté qu’affichent ouvertement – aujourd’hui plus que jamais – les adversaires de l’Arménie d’éradiquer les Arméniens là où ils se trouvent doit nous déterminer à rester ce que nous sommes et à renforcer notre présence, notre culture et nos valeurs partout où nous le pouvons. Les récents événements ont montré que la Nation arménienne était une et l’élan de solidarité qui s’est manifesté depuis 2020, et bien avant, montre bien qu’une Diaspora forte est essentielle à la construction d’une Arménie forte.

Cultiver l’Arménité, la développer, la faire connaître, autour de nous et auprès de ceux qui forment les générations futures, tels sont les buts que l’Association s’est assignés dans sa volonté de redonner vie au Collège Arménien de Sèvres.

Cette année 2022 nous a permis d’avancer dans cette voie. Vu l’état des lieux, une partie de notre activité a été consacrée à la maintenance du site, qui, chacun le sait, a longtemps été laissé à l’abandon. Aujourd’hui les bâtiments sont entretenus, les lieux sont sécurisés et surveillés et les locaux sont utilisés. Nous y hébergeons un réfugié arménien d’Ukraine et, en coopération avec I’UGAB, deux personnes, une mère et son enfant adolescent, retenus en France en urgence pour des raisons médicales.

Comme première étape du processus de rénovation du site, nous avons rédigé un cahier des charges pour la réalisation d’une étude architecturale qui permettra la collecte de fonds auprès des mécènes et des collectivités territoriales. Dans ce processus, l’Association est assistée et soutenue par la Fondation du Patrimoine, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, la Région Île-de-France et le ministère de la Culture, dont les membres viendront visiter le Collège en début d’année.

Parallèlement, nos conseils suivront la procédure judiciaire en cours. Pour mémoire, nos adversaires ont perdu quatre procédures : le référé visant à empêcher la tenue de notre assemblée générale de 2019 ; leur procès en première instance pour invalider notre gouvernance ; le procès en appel qui a suivi leur échec ; et le procès en omission de statuer après l’arrêt de la cour d’appel. Dans l’espoir toujours actif de réaliser leurs affaires, nos adversaires ont lancé en mai 2022 une cinquième procédure, un pourvoi en cassation. Vu les résultats précédents et le bien fondé de notre cause, nous attendons avec sérénité l’issue de cette 5ème et ultime procédure qui trouvera son dénouement à la fin de l’année qui vient.

L’année 2023 sera, nous l’espérons, celle de la consolidation de nos acquis et de la réalisation de notre projet. Nous souhaitons qu’elle le soit pour nous, mais également et surtout pour l’Arménie et l’Artsakh qui retrouveront la force de résister aux puissances qui veulent leur disparition, grâce à nos efforts conjugués. Aussi gardons tous à l’esprit que la clé de notre succès tient dans notre détermination individuelle, dans notre capacité à utiliser au mieux nos moyens matériels et intellectuels et dans la coordination de nos efforts.

Et ainsi, que ce soit pour l’Arménie et l’Artsakh ou pour notre Collège, que cette année 2023 soit celle de notre volonté, de notre intelligence et de notre union.

Telle est le VŒU de votre Conseil d’Administration, qui vous souhaite de bonnes fêtes pour la Nativité du Christ et de joyeuses réjouissances pour le Nouvel An.

Thomas Devedjian, président de l’Association du Collège Arménien

et le Conseil d’Administration

Actuellement en travaux, vous prouvez nous écrire via le formulaire de contact